Un concentré de R&D et d’innovation unique en France

De la recherche au développement expérimental, la région des Pays de la Loire concentre des équipes de R&D publiques et privées reconnues au niveau international sur toutes les technologies EMR (éolien offshore posé et flottant, hydrolien, houlomoteur, énergie thermique des mer).

Une communauté R&D dédiée aux énergies marines renouvelables : le WEAMEC.

Un centre d’excellence : WEAMEC

Le WEAMEC (West Atlantic Marine Energy Community) fédère l’écosystème des Énergies Marines Renouvelables (EMR) des Pays de la Loire dans les domaines de la Recherche, de l’Innovation et de la Formation. Le WEAMEC et ses partenaires se sont dotés d’une feuille de route Recherche & Innovation.

Le WEAMEC regroupe une trentaine d’Établissements et de Laboratoires de Recherche (dont Centrale Nantes, l’Université de Nantes, l’IRT Jules Verne, le pôle EMC2…) et une soixantaine d’entreprises au niveau ligérien. Plus de 60 entreprises au niveau français et international collaborent avec les acteurs académiques et industriels du WEAMEC.

Les compétences de ces acteurs, associées à des moyens d’essais structurants, permettent d’opérer plus de 500 projets Régionaux, Nationaux et Européens, pour un portefeuille de plus de 100 M€ pour les seuls partenaires ligériens pour la période [2015-2020]. Environ 300 Ingénieurs et Chercheurs sont impliqués dans ces travaux, uniquement chez les partenaires académiques, ce qui correspond à 170 personnes travaillant à temps plein.

Le WEAMEC est financé par la région Pays de la Loire, l’Europe (FEDER), la CARENE et Nantes Métropole.

Des équipes de recherche et des savoir-faire reconnus à l’international

Territoire d’innovation, la région des Pays de la Loire accueille de nombreux chercheurs au sein de ses centres de R&D couvrant ainsi toutes les technologies. Les compétences de ces acteurs, associées à des moyens d’essais structurants, permettent d’opérer plus de 200 projets régionaux, nationaux et européens, pour un portefeuille de plus de 50M€ pour les seuls partenaires ligériens. Environ 300 ingénieurs et chercheurs sont impliqués dans ces travaux, uniquement chez les partenaires académiques, ce qui correspond à 170 personnes travaillant à temps plein.

Des services R&D de grands groupes

Les projets d’innovation sont développés au plus près des besoins des industriels. Les équipes R&D de GE, Naval Energies, les Chantiers de l’Atlantique et Rollix représentant près de 500 ingénieurs, ont choisi de s’implanter en Pays de la Loire. Les équipes R&D de Dassault Systèmes, ACB, Hydrocean, et du CEA Tech Pays de la Loire, ont elles aussi choisi notre région.

« Depuis que nous avons décidé d’investir dans l’offshore en 2012, GE Renewable Energy s’est engagé en région Pays de La Loire . Nous sommes installés à Nantes et à Saint-Nazaire avec notre usine. Nous contribuons au développement de la région en fabriquant et exportant l’Haliade 150-6MW aux États-Unis, en Chine et en Allemagne, ce qui fait de nous aujourd’hui le seul fournisseur d’éoliennes offshore à avoir des projets en Europe, en Asie et dans les Amériques. Le 1er mars 2018, GE Renewable Energy a annoncé un plan d’investissement stratégique pour développer l’Haliade-X 12 MW, l’éolienne offshore la plus puissante à ce jour, qui sera assemblée à Saint-Nazaire à partir de 2020.
Nous croyons au potentiel de la région et nous soutenons les activités qui contribueront au développement de l’environnement offshore en France, dans la région et dans l’industrie. »
Bruno Godin, Offshore Global Supply Chain Leader, GE Renewable Energy

Des moyens d’essais uniques en France

En Pays de la Loire, de nombreux équipements haute technologie et sites d’essai uniques en Europe permettent aux industriels de passer concrètement de la phase « recherche » au « développement expérimental » de leurs solutions.

A découvrir ici :

Des infrastructures dédiées aux EMR

 

Photo : Bassin de Houle et de Génie Océanique de Centrale Nantes