Des infrastructures dédiées

La région des Pays de la Loire s’appuie sur des infrastructures uniques pour favoriser le déploiement optimal des Énergies Marines Renouvelables. Des équipements portuaires et logistiques puissants aux nombreux moyens d’essais et plateformes multitechnologies,tout est réuni pour encourager une croissance rapide et pérenne de la filière.

Le site d'essais en mer de Centrale Nantes, le SEM-REV, 1er site français multi-technologies

Le  SEM-REV est le 1er site européen d’essais en mer multi-technologies connecté au réseau. Il dispose de tous les équipements en mer et à terre permettant la mise au point, la validation et l’optimisation de systèmes de récupération de l’énergie issues principalement de la houle et du vent offshore. C’est un équipement indispensable pour répondre au défi du développement des Energies Marines Renouvelables en France.

Se basant sur l’expertise reconnue de Centrale Nantes, l’approche SEM-REV se veut continue, pour accompagner les essais de technologies EMRs en offrant les installations et les services adaptées au développement des technologies de l’état de projet à taille réelle en pleine mer (modélisation, simulations, bassins d’essais et essais en mer).

Le site a d’ores et déjà accueilli 3 projets en mer dont, depuis le printemps 2018, la 1ère éolienne flottante en France, FLOATGEN.

Des acteurs de la logistique spécialisés dans le XXL

Le Grand Port Maritime Nantes Saint-Nazaire est le 1er port de la façade atlantique. Le Grand Port a conduit des travaux d’aménagement sur Saint-Nazaire pour faciliter les circulations des grands ensembles et des colis XXL. Il constitue un véritable pôle industriel orienté sur les Énergies Marines Renouvelables avec notamment la construction d’une zone industrielle de pré-assemblage d’éoliennes offshore de 15 hectares. Ces infrastructures sont renforcées par l’expertise des acteurs en matière de logistique concentrée dans le Pôle Achats Supply Chain Atlantique (PASCA) qui vise à développer la compétitivité des entreprises en mobilisant les leviers Achats et Logistique.

Le Carnet, site industrialo-portuaire éco-technologique

C’est sur le site portuaire du Carnet qu’est testé depuis 2012 le 1er prototype d’éolienne offshore en France : l’Haliade 150-6MW d’Alstom.

L’aménagement du site du Carnet vise la création d’un parc industriel éco-technologique. Il offre de nouvelles capacités au territoire pour accompagner le développement et l’émergence des filières industrielles, en synergie des sites de Montoir de Bretagne et de Saint-Nazaire. Sa logistique s’organisera essentiellement par mode fluvio-maritime, en s’appuyant sur les savoir-faire locaux, notamment pour le transport de colis XXL.

Un réseau d'équipements et de sites d’expérimentation unique en Europe

De nombreux moyens d’expérimentation sont à la disposition des industriels et des académiques.: des équipements uniques et de haute technologie. Les bassins d’essais des carènes et de houle de Centrale Nantes ainsi que la soufflerie climatique du CSTB font partie des plus importants équipements européens de ce type.

La centrifugeuse géotechnique de l’IFSTTAR et la plateforme Systèmes énergétiques marins sont uniques en France. Les industriels peuvent également réaliser des tests de résistance aux conditions météorologiques ou encore s’appuyer sur des outils de réalité virtuelle.

Des plateformes technologiques collaboratives

La mobilisation et la stimulation de l’intelligence collective sont des variables fondamentales de l’avance technologique des Pays de la Loire. Trois plateformes collaboratives complémentaires réunissent chercheurs, techniciens, ingénieurs, étudiants et partenaires industriels en un seul et même lieu pour favoriser et accélérer l’innovation au service des Énergies Marines Renouvelables.

Technocampus Océan, dédié aux procédés métaliques et aux structures en mer.

 

Technocampus Smart Factory et son centre industriel de réalité virtuelle.

 

Technocampus Composites, dédié aux matériaux, à leur mise en ouvre et à leur assemblage.