Des infrastructures dédiées

La région des Pays de la Loire s’appuie sur des infrastructures uniques pour favoriser le déploiement optimal des Énergies Marines Renouvelables. Des équipements portuaires et logistiques puissants aux nombreux moyens d’essais et plateformes multi-technologies, tout est réuni pour encourager une croissance rapide et pérenne de la filière.

SEM-REV, 1er site français d'essai en mer multi-technologies

SEM-REV est le site d’expérimentation multi-technologies (houlomoteur, éolien flottant…) de l’Ecole Centrale de Nantes. Ce site unique en France offre tous les équipements en mer et à terre permettant la mise au point, en conditions opérationnelles, des systèmes de récupération des énergies marines.

SEM-REV, partenaire de France Énergies Marines, est indispensable au développement de la filière industrielle.

Le Carnet, un site d’essai précurseur sur l’éolien offshore

C’est sur le site d’essai du Carnet qu’est installé depuis 2012 le 1er prototype d’éolienne offshore en France : l’Haliade 150-6MW d’Alstom. L’éolienne y a subi de nombreux tests qui se sont révélés probants, raison de son succès commercial. Pour exploiter au maximum le potentiel du site, Nantes Saint-Nazaire Port ambitionne d’y créer un parc éco-technologique de 100ha dédié aux énergies marines.

Des équipements et sites d’expérimentation uniques

De nombreux autres moyens d’expérimentation sont à la disposition des industriels : des équipements uniques, de très grande ampleur et de haute technologie.

Les bassins d’essais des carènes et de houle de Centrale Nantes ainsi que la soufflerie climatique du CSTB font partie des plus importants équipements européens de ce type. La centrifugeuse géotechnique de l’IFSTTAR est unique en France. Les industriels peuvent également réaliser des tests de résistance aux conditions météorologiques ou encore s’appuyer sur des outils de réalité virtuelle.

« Le Grand Port Maritime est inscrit dans cette dynamique territoriale collective et nos compétences portuaires sont largement utilisées. L’accueil d’activités liées au développement des EMR exige une optimisation du foncier et des fonctionnalités du port avec notamment l’aménagement d’un hub logistique en 2016. Elle sollicite nos ressources d’ingénierie et mobilise l’ensemble des entreprises portuaires, en particulier les compétences en termes de manutention. »
Jean-Pierre Chalus – Président du directoire du Grand Port Maritime de Nantes Saint-Nazaire

Des infrastructures maritimes et portuaires puissantes

Le Grand Port Maritime Nantes Saint-Nazaire est le 1er port de la façade atlantique européenne. 1er port manutentionnaire pour l’éolien terrestre, Nantes Saint-Nazaire Port travaille actuellement, aux côtés d’industriels et d’acteurs régionaux, sur des projets de développement de l’éolien offshore en Pays de la Loire.. Il constitue un véritable pôle industriel orienté sur les Énergies Marines Renouvelables avec notamment la construction d’un hub logistique de 15 hectares dédié au pré-assemblage des éoliennes offshore

3 bases portuaires complémentaires (La Turballe, Noirmoutier, Yeu) serviront de port d’attache pour assurer les activités de maintenance des parcs éolien offshore.

Des plateformes technologiques collaboratives

La mobilisation et la stimulation de l’intelligence collective sont des variables fondamentales de l’avance technologique des Pays de la Loire. Trois plateformes collaboratives complémentaires réunissent chercheurs, techniciens, ingénieurs, étudiants et partenaires industriels en un seul et même lieu pour favoriser et accélérer l’innovation au service des Énergies Marines Renouvelables.